Comment préparer une assiette ?

Organiser son repas pour qu’il soit à la fois gourmand et sain c’est possible ! Voyons ensemble les grands principes d’une alimentation dite équilibrée et quels nutriments sont à privilégier pour pouvoir allier plaisir et santé !

Favoriser les produits bruts à cuisiner soi-même c’est le secret !

Chaque aliment a des caractéristiques qui lui sont propres. Apprendre à jouer avec celles-ci, les maîtriser et les mettre en avant c’est l’assurance d’un repas idéal. Mais pour ce faire, il faut passer par une étape : Se réapproprier sa cuisine
Favoriser les produits bruts à cuisiner soi-même c’est le secret ! C’est économique (si, si), c’est de saison et possiblement local donc bon pour la planète ! Et puis ça évite de consommer des plats déjà faits bourrés d’additifs et de tout un tas d’autres trucs pas cool.

Une assiette idéale devrait contenir ¼ de protéines (végétale au maximum), ¼ de féculents complets, ½ de légumes et 1 portion de matière grasse (végétale).

Si vous consommez uniquement des protéines animales pour le moment, l’idéal serait de remplacer ces dernières, de temps en temps au début, par une nouvelle source de protéines végétales afin d’apporter un maximum de variété dans votre quotidien. L’avantage des protéines végétales c’est qu’elles sont pauvres en acides gras saturés, offrent une bonne santé cardio-vasculaire et sont riches en fibres et en minéraux.

Pour les féculents, soyez sûrs d’une chose : ils sont bons pour la santé ! Il est très dangereux de supprimer les féculents, surtout lorsque l’on veut perdre du poids. Cependant, il est vrai que certains féculents sont à éviter : ceux que l’on nomme les féculents « blancs ». Dépourvus de fibres, ils ne sont pas satiétogènes et entraînent les grignotages.
Privilégiez donc les féculents complets, semi complets ou les farines anciennes.
Consommez également des légumes secs ou des patates (douces de préférence)
Pour le riz, préférez le riz complet ou le riz noir par exemple.
Pour les pâtes, tournez vous faire des pâtes complètes ou bien des pâtes de lentille, de pois-chiche, de petit-pois…
Enfin pour le pain : essayez le pain de seigle, de petit-épeautre, complet …

Pour les légumes : laissez-vous guider par la nature : elle sait mieux que nous nos besoins selon chaque saison !

Pour les matières grasses : l’huile végétale est nécessaire car nous avons besoin de lipides ! Tournez vous donc vers de bonnes huiles d’olive, de tournesol, de sésame, de colza…Variez ces huiles car elles n’apportent pas toutes la même chose : la colza par exemple est très riche en oméga 3 alors que l’huile d’olive n’en contient pas du tout.

Enfin, n'oubliez pas que plus une assiette est colorée, plus elle sera riche en nutriments ! Pour plus d'informations à ce sujet, rendez-vous sur mon article sur la Color Diet

Mademoiselle O