Rebondir après une épreuve ou l'art de la Résilience

J'avais envie de parler avec vous aujourd'hui du mot " résilience ". De la force qu'il m'inspire et de comment faire pour développer cette valeur . Traverser une période difficile ( une séparation, un échec, un deuil...) peut être quelque chose de terrible. Mais, c'est également une possibilité unique d'apprendre à user de sa force intérieure. Je vous propose dans cet article quelques pistes pour vous aider à vous reconstruire lentement mais sûrement et surtout...Avec bienveillance.

Selon notre cher Larousse la résilience est définit comme une :

  1. Caractéristique mécanique définissant la résistance aux chocs d'un matériau. (La résilience des métaux, qui varie avec la température, est déterminée en provoquant la rupture par choc d'une éprouvette normalisée.)
  2. Aptitude d'un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques.
  3. Capacité d'un écosystème, d'un biotope ou d'un groupe d'individus (population, espèce) à se rétablir après une perturbation extérieure (incendie, tempête, défrichement, etc.).
  4. Capacité d'un système à continuer à fonctionner, même en cas de panne.

Bonne nouvelle : la résilience peut se développer !
Et même si elle n'est en rien une recette miracle, elle vous aidera à traverser les méchantes blagues de la vie de manière peut-être plus sereine.
Voici quelques astuces donc pour accroitre votre résilience et vous aider à aller de l'avant.

Libérez vos émotions

La perte d'un proche, la rupture, la distance, la maladie, une longue période de chômage sont des évènements bouleversants qui peuvent altérer votre quotidien.
Ce nouveau silence, cette absence lourde, ces échecs viennent titiller plusieurs de vos piliers et de vos acquis jusqu'à parfois, vous faire vous effondrer.
Une des solutions les plus efficaces pour pouvoir avancer à nouveau est de mettre en parole vos émotions ou tout du moins, tenter de les exprimer.

Il est important que la frustration, la culpabilité, le découragement puissent trouver un moyen de sortir de vous afin de vous éviter des ruminations et des somatisations qui pourraient, à la longue, vous nuire gravement voir même vous blesser.

J'utilise volontairement ici le mot : rumination car il implique directement notre Rate qui est, selon les méthodes de médecine chinoise, l'organe qui fait appel aux changements de vie et aux transitions.
Trop de pensées négatives provoquent une énorme rumination mentale qui implique :

  • une fatigue physique et mentale excessive : lassitude mentale, ressassement, inquiétudes, difficultés à s’endormir, pertes de mémoire, difficultés de concentration, pensées confuses...
  • des troubles digestifs : perte d’appétit, selles molles ou au contraire une boulimie.
  • une accumulation de mucosités et d’humidité, entendez par là une forte rétention d'eau qui vous fera stocker et prendre du poids.
  • des saignements, des problèmes hormonales.

    Pour éviter la stagnation des ces énergies dans votre rate et donc dans votre sang, libérez au maximum vos pensées : écrire, pleurer, peindre, nager, courir, crier...chacun utilisera le moyen d'expression qu'il affectionne le plus.

    Vous pouvez également pratiquer l'acuponcture, les massages shiatsu etc... pour vous aider à remettre vos énergies en place.

Partagez votre peine

Lorsqu'un drame nous submerge nous pouvons avoir tendance à nous replier sur nous-même. J'appelle ça la technique du chat blessé.
Mais un conseil...malgré la tentation de la fuite et de la solitude, ne tardez pas à demander de l'aide à vos proches ou à des professionnels.


A chaque personne sa thérapie : certains seront à l'aise avec une aide psychologique professionnelle , d'autres préfèreront se tourner vers les médecines douces, d'autres encore trouveront refuge auprès de leurs amis ou de leur famille.
Pourquoi pas également faire appel à un coach afin de vous donner de nouveaux objectifs et vous apprendre les outils nécessaires pour y arriver ?


Il n'y a aucune mauvaise solution lorsqu'il s'agit de vous sauver la vie.
Tout est permis !


Confiez-vous, confiez votre parole et laissez-vous aider.
Les épaules et les oreilles bienveillantes vous feront le plus grand bien et elles seront, vous verrez, beaucoup plus nombreuses de ce que vous pouvez penser.

Prendre soin de ses pensées


Que ce soit grâce à la sophrologie, à la psychothérapie , à des exercices de visualisation, à la méditation...le but pour vous sera de trouver comment analyser vos pensées et vos schémas inconscients afin d'arrêter la rumination mentale.

L'idée est de renouer avec l'instant présent.


Sans faire une croix sur votre passé ni en étant négligente sur votre futur mais, simplement en vous reconnectant avec le moment présent.

Pour cela certaines techniques de respirations ont su montrer leur grande efficacité.
Par exemple

  • Uddiyana Bandha ( dit aussi Vacum ) : à faire à jeun, le buste un peu plié.
    Cette technique est assez compliquée à faire, n'hésitez pas à regarder une vidéo ou à vous le faire expliquer en live par un professeur.
    ( Même moi, en tant que chanteuse professionnelle, j'ai eu du mal à le mettre en place correctement...c'était sans compter l'aide mon amie sirène Aurélie B, apnéiste , qui m'a depuis enseigné ce geste)
  • Pranayama ( respiration avec les narines alternées ). Très utile pour harmoniser votre cerveau.
    https://www.youtube.com/watch?v=cucdSJwwqF4
  • La cohérence cardiaque.
    J'ai personnellement dans mon téléphone plusieurs applications de cohérence cardiaque que j'utilise très régulièrement. Cette remise en route du souffle me parait fondamentale pour mieux gérer les situations de stress intenses.

Enfin, redéfinissez-vous.

Vous êtes dos au mur.
Vous ne pouvez donc plus revenir en arrière.
Votre meilleure solution maintenant c'est d'avancer.
Profitez de cette période pour partir à votre rencontre et pour oser vous redéfinir.
Pour cela, fixez-vous de nouveaux objectifs : assez simples dans un premier temps pour vous redonner confiance.
Et puis...si vous vous remettez en question : profitez de ce temps pour le faire réellement.

  • Apprenez à dire NON.
  • Arrêtez de vouloir toujours contenter les autres.
  • Soyez indulgente envers vous-même tout en vous donnant les possibilités de devenir une nouvelle version : encore meilleure, encore plus sereine et stable.
  • Faites tous les jours au moins une chose qui vous tient à cœur et qui vous procure du bien-être ( et si c'est le chocolat, faites une recette de Mademoiselle O pour rester légère ;) )
  • Trouvez vos piliers pour retrouver l'estime de vous.

Personnellement, l'exercice des piliers m'a énormément aidé.
Il s'agit ici de vous trouver 4 activités ou notions que vous aimez et qui ne dépendent que de vous !
Par exemple : la lecture, le soleil, l'apprentissage, le cinéma, la musique, la mer, la peinture, la nature...
Essayez ensuite de réserver dans votre journée du temps pour chacun de ces piliers : peu importe votre travail, votre famille et vos obligations. Juste quelques minutes même.
Ces piliers seront l'assurance de votre nouvelle estime de soi et de votre confiance en la vie. Ils vous rendront solide.

Je vous conseille chaleureusement d'écouter l'entretien de Pauline Laigneau avec Christian Target qui vous expliquera bien mieux que moi comment mettre en place ce système de piliers. Je vous mets le lien ici

Conclusion

Voici donc quelques pistes pour activer votre résilience et enclencher votre processus de guérison.
Il y en plein d'autres : la lecture, le partage, l'apprentissage des biais cognitifs, les jeux, l'amour, le rire, les massages, la cuisine... Ecoutez-vous : votre corps sait de quoi il a besoin.

Ce n'est pas un secret : la douleur change les gens.
Mais vous avez le pouvoir de faire de ce changement une force, une renaissance, une possibilité.

A travers cet article, je vous envoie toutes mes meilleures énergies en espérant qu'elles puissent vous offrir espoir et courage. Tout passe. Toujours.


Et si la douleur change les gens, l'amour et la bienveillance également.

Mademoiselle O