Le Composteur Bokashi

Environ 1/3 de notre poubelle est composée de déchet organiques. Et si vous offriez à vos peaux de fruits et légumes et à vos restes une seconde vie en les compostant ? Je vous propose ici une solution idéale, peu coûteuse, sans odeur et surtout : adaptée à un appartement même sans balcon !

Environ 33 % de notre poubelle est composée de déchets organiques.
22 % de cartons, 12% de verres, 11% de plastique, 3% de métaux et 19% de autres.

Le tri est donc une étape nécessaire pour réduire sa fameuse poubelle grise.

Et même si il reste beaucoup de chemin à faire en terme de qualité de triage en France, on peut tout de même se sentir concerné et s'investir.

Pour gérer ses déchets organiques rien de plus simple ! Le compost !

Composter, ça veut dire quoi ?

Dans la nature, les végétaux morts se décomposent et se recyclent à l’infini.Le compostage reproduit donc ce cycle naturel de la matière.

En gros, des champignons ou des bactéries vont se nourrir de tous les déchets organiques et les transformer naturellement en fertilisant. Ils seront aidés dans leur travail par de nombreux autres êtres vivants comme les vers de terre, les mille-pattes, les cloportes et autres insectes.

C'est quoi le Bokashi ?

Il existe plusieurs façon de composter : soit vous avez un jardin et vous pouvez utiliser un composteur traditionnel d'extérieur, soit vous êtes en appartement comme moi et vous devez utiliser un composteur adapté.

Pour qu'il fonctionne il aura besoin d'aide avec des bactéries vivantes ou des petits insectes... mais l'idée d'avoir une colonie de vers de terre dans ma cuisine ne me plaisait pas beaucoup...

J'ai donc opté pour le Bokashi ! Un procédé d'origine japonaise à base de champignon.

Comment ça marche ?

Rien de plus simple !

  • À la première utilisation, lorsque le seau est complètement vide, on commence par déposer une fine couche de champignon activateur au fond du seau. L'odeur peut sembler forte à la première utilisation, mais grâce au couvercle hermétique, on ne sent absolument rien dans la cuisine.
  • On collecte donc les déchets de cuisine dans une assiette, par exemple, en s’assurant qu’ils sont réduits en morceaux assez petits (cela permet d’accélérer leur décomposition)
  • On verse ensuite les morceaux dans le seau, et avec la petite plaque fournie on répartit puis on tasse les déchets pour éliminer les poches d’air : en l'absence d'air, la décomposition est accélérée.
  • On recouvre enfin la nouvelle couche de déchets avec un peu de Bokashi, puis on referme le couvercle.

Contrairement à un composteur traditionnel, dans le Bokashi on peut tout mettre : y compris les pelures d'agrumes, de bananes et les restes de viande.

Son prix ? Environ 50 euros.

Qu'est-ce que je fais de ce compost alors que je vis en appartement ?

Le processus de dégradation est rapide. Au bout de 4 à 5 jours on peut déjà récupérer un peu d’engrais liquide. Ce jus liquide marron est un pur concentré. Mélangé avec un peu d'eau il est parfait pour arroser et nourrir toutes les plantes de votre appartement et de vos plantes aromatiques.

Une fois que le seau est plein ( environ 2 semaines ), personnellement, je l'offre à des jardiniers qui habitent en face de chez moi. En faisant la demande à votre ville, vous verrez sans doute qu'il existe des points de récolte pour votre compost.

Quelques bonnes raisons de composter

  • Je réduis le poids de ma poubelle grise et limite la quantité de déchets à collecter, transporter et incinérer.
  • Je réduis la quantité de déchets verts apportée en déchetterie.
  • Je produis du compost, un fertilisant 100% naturel et totalement gratuit.
  • Je lutte efficacement contre l’appauvrissement de votre terre en matière organique.
  • J'ai une cuisine sans odeur car les aliments ne pourrissent plus dans ma poubelle.
  • Je récupère de l'engrais pour nourrir mes plantes d'intérieur
  • Je change ma poubelle beaucoup moins souvent
  • Caché sous mon évier, le composteur ne prend pas de place et ne laisse aucune odeur.

Actuellement, pour mon foyer qui comporte 2 personnes nous consommons 1 sac poubelle tous les 2 mois grâce à un tri organisé. Et nous comptons bien nous améliorer encore !

Ce score ne serait pas possible sans un composteur.
Réduire sa poubelle, c'est aider réellement sa planète à mieux respirer.

Ça nous prendra plus de temps, ça ne vous encombrera pas et au contraire : vous ferez des économies en ayant toujours à disposition de bons nutriments pour vos plantes.

Reconnectez-vous à votre terre : elle vous le rendra.

Mademoiselle O